Sydéral – Spécialiste de la transmission de sécurité

Sydéral – Spécialiste de la transmission de sécurité

L’entreprise

Le Département, avec l’Observatoire des violences envers les femmes qu’il a créé en 2002, œuvre au quotidien pour la défense d’un véritable service public de l’égalité, de la protection, de la santé et de l’accompagnement des femmes et de leurs enfants. Depuis sa création, de nombreux dispositifs ont été mis en place en Seine-Saint-Denis :
• Un protocole de mise en œuvre de la protection en urgence des victimes de violences.
• Un accompagnement protégé des enfants lors des droits de visite du père, auteur de violences.

Besoin

• Un appartement dans les villes de Seine-Saint-Denis participant au dispositif “Un toit pour elle” pour reloger de manière pérenne les femmes contraintes de quitter leur domicile suite à des violences conjugales.
• Un téléphone portable d’alerte des forces de police, pour les femmes en très grand danger de menaces ou de violences.
• Des bons de taxis, pour la prise en charge des femmes entre le commissariat où elles portent plainte et l’Unité médico-judiciaire où elles font constater la gravité des violences.

Challenge
• Des consultations psycho-traumatologiques ouvertes dans le département, pour accompagner les femmes victimes de violences et leurs enfants.
• Un protocole de lutte contre les mariages forcés, pour accompagner psychologiquement, juridiquement et financièrement les femmes contraintes au mariage.

Etude des besoins

Pourtant les besoins restent immenses. Le Conseil départemental doit poursuivre et amplifier le travail engagé. C’est le sens du Plan Ambition Collèges 2020 adopté par la majorité de gauche sortante en 2014. Il mobilisera 235M€ pour rénover 80 collèges, 259 M€ pour en construire 10 nouveaux, et 2 internats. 71 M€ seront consacrés aux équipements numériques et sportifs.Pour notre canton, cela signifie un 10 ème collège livré en 2018 à Montreuil, avec un coût prévisionnel de 25 M€, ainsi que des travaux d’importance dans nos établissements. Ils seront réalisés, à Montreuil, dans les collèges Politzer (3 M€), Berthelot (1 M€), Marais de Villiers (1 M€), Fabien (2 M€) et Lenain de Tillemont (10 M€); à Rosny-sous-Bois, dans les collèges A. Camus (4 M€), Saint-Exupéry (1 M€) et Langevin Wallon (7 M€). Proposer aux collégiens des établissements modernes est la condition nécessaire à la réussite scolaire. Notre ambition est plus large. L’accès au savoir, à la culture et à la réussite exige plus.